Michel herbelin Odyssée automatique

La montre Odyssée est de retour après sa première apparition en 2015. Le premier garde-temps automatique apparaît aujourd’hui sur un bracelet traforato. C’est une montre dynamique grâce à sa lunette décogonale vintage et son cadran dans l’ère du temps. Une montre accessible à 890 euros.

Une ligne s’inspirant des années 70

Michel herbelin Odyssée automatique   Le boîtier de 41 mm de diamètre modelé dans de l’acier brossé possède une lunette  à 10 côtés. Celle-ci est décorée de 10 rivets en acier poli. Le cadran, lui, ne suit pas les règles traditionnelles des années 70. Son fond noir fait ressortir les chiffres placés à 3, 9 et 12h ainsi que les index bâtons recouverts de superluminova blanc. L’aiguille des secondes de couleur rouge apporte du dynamisme au cadran. Elle passe sur un guichet date à 6h.

Pour compléter cet ensemble, un bracelet traforato noir à surpique rouge est perforé style racing.

Une montre résolument moderne

Michel herbelin Odyssée automatique   La montre entièrement réalisée dans les ateliers Michel Herbelin renferme un  mouvement mécanique à remontage automatique de facture suisse (Sellita).

Il permet une réserve de marche de 38 heures et est étanche à 100 mètres. Enfin le fond de boîte transparent apporte une dimension esthétique supplémentaire.