Les montres à phase de Lune

Les montres à phase de Lune sont prisées pour la capacité de leurs mécanismes à renseigner sur l’évolution de la lunaison. L’âge de la Lune évolue sur 29,5 jours et selon l’éclairage par le soleil, passe de la nouvelle lune au dernier croissant.

Les horlogers se plaisent à confectionner des mécanismes pouvant suivre le rythme de la Lune de la façon la plus précise possible tout en y associant un esthétisme mettant la lune à l’honneur. Ici, une présentation des montres actuelles à la faveur de la Lune.

La 1741 d’Urban Jürgensen

1741 d'Urban Jürgensen

A Baselworld 2016, la marque danoise présentait la nouvelle montre de sa collection Jürgensen 1745 : la montre référencée 1741. Cette pièce est un événement à lui tout seul puisque la Urban Jürgensen n’avait pas présenté de cadran Grenage depuis 100 ans. A savoir que la manufacture produit continuellement des montres depuis 1773.

Le cadran marque l’heure grâce à des chiffres en appliqués or blanc et des aiguilles en acier bleui et or jaune. Le mécanisme de la montre permet de suivre les phases de la Lune avec un calendrier perpétuel comprenant les années bissextiles.

Le chronographe Omega Speedmaster moonphase

chronographe Omega Speedmaster moonphase

C’est tout naturellement que Omega est cité dans cet article. Egalement présentée à Baselworld 2016, le chronographe Omega Speedmaster rend hommage à la première speedmaster à avoir été sur la Lune.

Le nouveau mouvement Omega Co-Axial 9904 certifié chronomètre compte 368 composants. Il anime deux sous cadrans affichant la date à 9h et un second fuseau horaire à 3h. Une échelle tachymétrique est réalisée en Liquidmetal®. Le calendrier lunaire demande un ajustement toutes les décennies uniquement pour rattraper le décalage puisqu’une lunaison comporte 29,5 jours.

La Retrograde MoonPhase de Longines

Retrograde MoonPhase de Longines

Longines dévoile à Baselworld 2015 la Conquest Classic Moonphase, une montre automatique de 42 mm.

Ce qui fait la particularité de cette montre se trouve dans la diversités de ses fonctions. Outre l’affichage des phases lunaires, c’est un chronohraphe avec un compteur 30 minutes et un compteur 12h. Un sous cadran à 9h indique le jour et la nuit, un guichet date est affiché à 12h avec le jour et le mois

La L.U.C. perpetual chrono de Chopard

LUC de Chopard

La LUC perpetual Chrono est une montre conçue pour les « gentlemen modernes au gout affirmé ». LUC, pour les initiales de Louis-Ulysse Chopard, l’horloger ayant légué son nom à la société fondée en 1860. La LUC perpetual Chrono est un chronographe à remontage manuel dont le cadran représente les phases de la Lune telles que nous les voyons (car il s’agit en fait de la réflexion du soleil sur celle-ci).

Cet effet est rendu possible grâce à un système de disques concentriques ayant une rotation à des vitesses différentes. Une édition limitée à deux séries de 20 pièces en or gris et en or rose.

La Phase de Lune Dame 9088 Breguet

Phase de Lune Dame 9088 Breguet

Le modèle Classique Phase de Lune Dame 9088 est un hommage aux femmes, à la Lune et à la tradition Breguet. Cette montre à remontage automatique possède le calibre Breguet 537L à la réserve de marche de 45 heures.

Le cadran affiche les « chiffres Breguet », du nom du fondateur qui les dessina en 1783. Entre ces chiffres, les minutes sont représentées par des étoiles et les fleurs de lys les fractions de cinq minutes. Dans cette montre en or blanc de 30 mm de diamètre, les aiguilles des heures et des minutes sont en acier bleui. Tout comme les aiguilles Breguet à « pomme évidée » crées en 1783.

La Certina Chronographe DS-8 Phase de Lune

Certina Chronographe DS-8 Phase de Lune

Cette Certina possède un mouvement à haute précision, le Precidrive TM. Ses compteurs chronographes sont positionnés sur le cadran tout comme le modèle original, mais sur un cadran noir pour un contraste plus tranché et raffiné. Avec ce positionnement, même les quartiers de lune et la durée moyenne du cycle sont affichés.

La montre Manufacture Quantième Perpétuel Frédérique Constant

Frederique Constant Perpetual Calendar Manufacture plaque or rose nature morte

Cette montre simple et raffinée est créée par Manuel Da Silva Matos, le directeur du département R&D et Pim Koeslag, directeur technique chez Frédérique Constant. Après deux ans de travail, la marque nous a fait découvrir cette montre à remontage automatique (FC-775).

Son mécanisme calcule les phases de la Lune, ainsi que les années bissextiles. Cette montre à la réserve de marche de 38 heures n’a besoin  d’aucun réglage pendant 400 ans hormis le 1er mars 2100, une année bissextile.

Partager :