breguet-complications-marine-equation-marchante-3

Cette année la marque démontre toute sa maîtrise horlogère avec de nouvelles montres aux styles radicalements différents. Simple et minimaliste ou très compliqué, Breguet passe du tout au tout et il y en a pour tout les goûts, mais avec une constante : le savoir-faire.

De la simplicité et l’élégance de la nouvelle Breguet Classique 7147…

breguet-classique-7147-baselworld-2

La nouvelle Breguet Classique 7147, sobre et élégante.

La marque propose une nouvelle version de la Classique 7147 et rend hommage à un métier d’art horloger par excellence, l’émaillage. Le cadran en argent guilloché et les chiffres romains de la version précédente font place à un design plus simple avec un tour d’heures en chiffres arabes Breguet sur fond blanc étincelant et une petite seconde décentrée à 5h.

Notons que cette montre n’a de simple que son allure minimaliste, puisque la technique requise pour créer le cadran en émail « grand feu », demande un savoir-faire exceptionnel et de nombreuses opérations. En plus de cela Breguet apporte un détail supplémentaire à ce cadran en un seul morceau puisque la petite seconde décentrée est creusée. La transition entre les deux niveaux se fait sans le moindre accroc, à l’image d’un liquide qui aurait été délicatement figé.

breguet-classique-7147-baselworld

La petite seconde de cette nouvelle Classique 7147 est creusée dans le cadran.

Cette nouvelle Classique 7147 renferme le très fiable calibre habituel de 502.3SD, d’une réserve de marche de 45 heures. Comptez 20.500 euros pour le modèle en or rose et 21.000 euros pour la version or blanc. Rendez-vous ici pour en savoir plus.

…aux multiples complications de la nouvelle Marine Équation Marchante 5887

breguet-complications-marine-equation-marchante

La nouvelle Marine Equation Marchante 5887 aux multiples complications.

A l’opposé de cette nouvelle Classique, se trouve le modèle Marine Équation Marchante 5887. Après avoir fait preuve de minimalisme, la marque met en avant ses talents mécaniques et réalise un veritable tour de force avec cette nouvelle Grande Complication munie de l’équation du temps. Cette complication rare permet d’afficher la différence entre le temps solaire moyen – heures et minutes civiles – et le temps solaire vrai – heures et minutes solaires. Si l’homme a simplifié la mesure du temps en des journées égales de 24 heures, le soleil est moins constant en réalité, ce qui peut entrainer une différence entre heure civile et heure solaire de -16 à +14 minutes.

Breguet se différencie encore plus ici, puisque contrairement à la plupart des modèles équation du temps qui demandent à l’utilisateur de calculer mentalement l’écart affiché par rapport à l’heure moyenne afin de connaître l’heure solaire vraie, cette nouvelle montre indique simultanément les deux via deux aiguilles des minutes qui évoluent indépendamment.

breguet-complications-marine-equation-marchante

L’équation du temps est indiquée via deux aiguilles distinctes.

Pour couronner le tout on trouve également un quantième perpétuel avec deux guichets, l’un situé entre 10h et 11h, l’autre entre 1h et 2h, qui font respectivement défiler les jours de la semaine ainsi que les mois et l’année bissextile. La date est affichée à l’intérieur du tour d’heure par une aiguille rétrograde terminée par une ancre. Enfin, un tourbillon 60 secondes à 5 heures vient compléter une mécanique déjà très impressionnante. Tout ça avec une reserve de marche de 80 heures et un cadran de 43,9 mm s’il vous plait. Plus d’infos et prix sur demande ici.

Partager :