omega-speedmaster-racing-master-chronometer-or-bleu

On vous le disait déjà, cette année nombreuses sont les marques à chercher dans leur passé pour proposer de nouveaux modèles. C’est le cas d’Omega, qui s’inspire de ses anciennes montres mais sans oublier des les moderniser pour attirer de nouvelles audiences. C’est le cas de la nouvelle Speedmaster Racing Master Chronometer qui rend hommage à l’héritage automobile de la marque.

Minuterie racing pour cette Speedmaster

omega-speedmaster-racing-master-chronometer-noir-mat

La version acier et noir mat de cette Speedmaster Racing Master Chronometer.

Sans révolutionner la gamme des Speedmaster, et ce n’est pas plus mal d’ailleurs, Omega propose une nouvelle version inspirée de la Moonwatch et de l’univers de la course automobile. La disposition générale est celle d’un chrono bicompax avec le duo 12h-60 minutes à 3h, le compteur de la petite seconde à 9 heures et en plus un petit guichet date qui remplace l’index à 6 heures. Le monde de la course automobile se retrouve à travers une minuterie caractéristique évoquant les motifs à carreaux des pistes de course, clin d’œil au nom de la collection. Un motif apparu pour la première fois en 1968, prévu pour offrir une meilleure lisibilité aux pilotes mais qui ajoute surtout une touche d’originalité comparé aux Speedmasters classiques.

Ce modèle est décliné en 4 version, 3 en acier et une en or. La version en acier inoxydable propose un cadran noir mat, blanc ou gris surmonté par une lunette en céramique polie avec échelle tachymétrique en Liquidmetal brossé. Le tout est ponctué de touches de orange, avec l’inscription du tachymètre, le logo Speedmaster, les points derrière les index horaires ainsi que les aiguilles vernies et la pointe de la trotteuse. La version noire se porte sur un bracelet en cuir noir doté d’un insert en caoutchouc orange avec des microperforations qui accentuent le coté sportif et racing.

Une belle version en or avec cadran bleu

omega-speedmaster-racing-master-chronometer-epaisseur

Le verre saphir a été retravaillé pour être moins épais.

La dernière version, notre préferée, est en or 18K avec un cadran et une lunette en céramique bleue foncé qui offrent un contraste saisissant et très stylé. Ici pas de orange, l’échelle tachymétrique est en Ceragold, les aiguilles et le logo sont en or également et assortis au boitier. Ce modèle se porte sur un bracelet en cuir bleu qui rappelle le cadran.

On notera que le boîtier de 44,25 mm de cette nouvelle Speedmaster Racing Master Chronometer, plus fin que celui des anciennes Speedmaster d’après Omega, reste tout de même assez imposant. On regrette que la marque ne propose pas une version plus petite en 40 mm ou moins pour cette belle montre qui reste néanmoins difficile à porter pour ceux qui ont des poignets fins. Pour la mécanique, elle embarque un calibre automatique 9900, certifié Master Chronometer par le METAS, de 60h de réserve de marche et conçu pour résister aux champs magnétiques jusqu’à 15.000 gauss. Comptez entre 7.800 CHF et 22.750 CH selon les modèles, acier ou or. Plus d’informations par ici.

omega-speedmaster-racing-master-chronometer-gris

La Speedmaster Racing Master Chronometer avec un cadran gris.