Oris Factory Holstein 2015

 Le manager international de Oris, Marco Gemperli, est une forme de chef d’orchestre pour la Maison sur le continent européen. Dans cette interview, il nous explique ce qui attache les admirateurs de la marque à ses nouveautés ainsi sa vision personnelle sur le monde de l’horlogerie.

Marco Gemperli, vous êtes manager international chez Oris, pourriez-vous nous présenter en quelques mots la maison Oris ainsi que votre rôle au sein de la manufacture ?

Marco Gemperli

Marco Gemperli devant la manufacture Oris

Je suis le responsable marketing et branding chez Oris pour l’Europe, à quelques pays près.

Ce qui fait l’ADN de Oris se trouve d’abord dans son héritage: depuis  1904, Oris produit des montres mécaniques, nous ne faisons, par exemple, pas de montres à quartz. Nous nous concentrons donc sur notre savoir-faire qui s’est développé en conservant la même ligne de conduite. Oris est également fier d’être totalement Suisse et d’apporter de l’innovation de façon perpétuelle. Un dernier aspect qui porte son pesant d’or, nous sommes une marque indépendante.

On voit que Oris est plus qu’un simple horloger, nos valeurs sont différentes que celles des autres horlogers et nous travaillons d’une façon un peu différente,  c’est ce que les amateurs de montres apprécient chez nous.

Oris est une société indépendante. Pourquoi ce choix ?

Être un horloger indépendant permet d’évoluer plus rapidement et de mieux répondre aux souhaits des acquéreurs. Nous sommes également libre dans nos créations et ne sommes pas enchaînés à une stratégie de groupe. Nous ne sommes pas seulement indépendant nous avons également l’esprit d’indépendance.

Vous présentez quatre types d’univers: course automobile, aviation, plongée et culture (ou classique). Pouvez vous nous en parler ?

Oris Artix Skeleton

La Oris Artix Skeleton

Oris réuni les 4 mondes que vous avez nommés. Cette année la montre de plongée est plus importante pour nous.

Mais nous étions plus axés sur celui de la culture auparavant.  Ces mondes sont plus ou moins appréciés selon la localisation. Les asiatiques préfèrent l’univers de la culture avec des montres plus classiques. Les européens affectionnent plus particulièrement notre univers sportif.

Les français, eux, aiment beaucoup la  Oris Diver mais aussi la Oris Artelier Skeleton et la Oris Artix Skeleton.

Oris a développé près de 279 mouvements depuis sa création, Quels sont, selon vous, les plus belles réussites en terme d’innovation?

En terme d’innovation forte, il faut retenir la Oris Williams Chronograph Carbon Fibre Extreme de la série Oris William qui est un chronographe conçu en fibres de carbone. C’est la première montre qui combine concrètement esthétisme et technique que l’on retrouve en  Formule 1. Il n’y a pas de matériau en métal, seulement la fibre carbone, ce qui permet d’avoir une montre très légère. Elle a fait l’objet d’un brevet ce qui souligne son caractère unique.

Oris Williams Chronograph Carbon Fibre Extreme

La Oris Williams Chronograph Carbon Fibre Extreme

Une autre belle création est celle que l’on trouve dans la Oris Artelier Calibre 112 lancée en octobre dernier.

La Oris Artelier Calibre

La Oris Artelier Calibre 112

Le calibre 112 manufacturé dans nos locaux est un mouvement qui succède au calibre 111. Il possède 10 jours de réserve de marche, une petite seconde et un guichet date. La nouveauté se trouve dans son second fuseau horaire avec un indicateur jour/nuit, illustré par un Soleil et une Lune.

La montre Oris Carl Brashear Limited Edition est intéressante par son histoire. Elle s’inspire de la Divers Sixty-Five et de la vie de Carl Brashear (notamment illustrée dans le film “les chemins de la dignité”, 2000) .

J’en ai une moi-même car, c’est une montre exceptionnelle, tout le boîtier est fait en bronze qui s’oxyde avec l’air et change de couleur, ce qui lui donne une patine unique avec une couleur différente selon notre utilisation.

La Oris Carl Brashear Limited Edition

La Oris Carl Brashear Limited Edition

Pour la 4e on en reparle le 4 juillet.

Quel est selon vous le point liant le public de la marque avec l’ensemble des montres Oris ?

Avoir 4 univers est une belle chose car chacun peut trouver une Oris à son goût. Les univers, comme déjà dit, correspondent plus à certain pays comme France par exemple avec la plongée et le classique. Mais à l’image de la marque ce sont des personnes qui, sont indépendantes et ont confiance en elles.

A l’image de la Oris Aquis Date diamonds, Oris s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Que pensez vous des montres pour femmes ?

Je pense que les montres pour femmes ont de l’avenir et que les montres mécaniques doivent se développer en ce sens. Pour en nommer une autre, on note, il y a la Artelier Date Diamonds avec douze diamants au cadran.

La Oris Artelier Date Diamonds - copie

La Oris Artelier Date Diamonds – copie

Comment voyez-vous à présent l’avenir de la maison Oris et que nous préparez-vous pour l’année à venir ?

Ces dernières années nous avons développé l’esprit de notre marque. Nous voulons créer des montres de luxe avec des prix raisonnable. Nous souhaitons rester dans notre segment avec peut être une dimension plus “luxe” mais toujours dans un prix pondérés. Nous préparons évidemment des montres pour femmes et des nouveautés en terme d’innovation.

Enfin, en véritable amateur et fin connaisseur d’horlogerie que vous êtes pourriez-vous nous présenter la complication horlogère qui vous touche le plus, celle qui n’arrive pas à vous laisser indifférent ?

Je n’en ai pas une en particulier mais celles qui retiennent mon attention sont les complications qui ont du sens. Le chronographe par exemple ou celui du calibre 112. J’apprécie aussi le Calendrier complet que l’on peut retrouver dans la Oris Artix Complication.

J’aime la pratique du snowboard et donc j’apprécie beaucoup l’altimètre barométrique mécanique. On peut trouver cette complication dans la Oris Big Crown ProPilot Altimeter.

La Oris Big Crown ProPilot Altimeter with Feet Scale

La Oris Big Crown ProPilot Altimeter with Feet Scale

Marco Gemperli, un grand merci pour vos précieuses réponses.

Aude Mélodie Moutoussamy